Havaianas de Bahia ? Je ne sais plus où donner de l’orteil !

Publié le par Pimprenelle la fée voyageuse

 

    

 


    

« Tu verras, au Brésil, les Havaianas ( link ) coûtent à peine 10 euros ! ». Vérification faite au pays des tongs, au pays de LA tong : Brazil ! Salvador de Bahia plus précisément.

Exit Paris sous ses huit degrés, Bom Dia* Bahia ! Je m’envole avec la TAM ( link )pour un voyage de 10 heures sans escale - donc zéro perte de temps en transit dans un aéroport à l’autre bout du globe.

S’il devait y avoir deux mots pour résumer Salvador : Couleur et Samba. Dans ses multiples ruelles pavées, la musique jaillit de toute part, jour comme nuit, à travers les murs rose, verts ou jaunes des maisons. Les devantures des boutiques ajoutent aux couleurs de la ville à travers des tableaux naïfs qui s’y superposent, mettant en scène des Bahianaises en costumes typiques ou des danseurs de Capoeira.
 Salvador de Bahia ressemble à une palette d’artiste.

Au bout de deux jours, tandis que je suis déjà bien accoutumée à la chaleur du soleil et aux airs de Samba, mes petits petons s’impatientent dans leur Bensimon ( link ), attendant de s’exhiber dans les Havaianaspromises !

C’est au Marché Modelo que je tiens parole. Ici, tout l’artisanat local est réuni : instruments de musique en bois, art religieux, paréos, tableaux multicolores… Et bien sûr, la fameuse marque de tongs Havaianas : jaune citron, orange Tangerine, rose Barbie ou plus sobre en marron, vert, blanc, gris argenté… Je ne sais plus où donner de l’orteil ! Le prix est effectivement très intéressant : 22 Reals en moyenne, soit 7 euros la paire. A noter que les Havaianas portant le petit drapeau Brésilien coûte environ 5 Reals de plus (1,65 euros).

La boutique dévalisée, je quitte le marché avec le sentiment d’une mission accomplie. Cependant, à mon insu, je viens d’être piquée du virus de la tong Havaianas ! Kézako ? Une sorte de frénésie qui vous saisit à la seule vue du mot Havaianas. Une rue, une boutique de la célèbre marque : j’y rentre. Mon hôtel, une boutique vendant la fameuse tong : j’y suis. L’aéroport, son duty-free mettant évidemment à l’honneur Havaianas : c’est pour moi. Autant dire qu’il est temps pour moi de rentrer à Paris, même si les fameuses tongs resteront encore quelques mois dans le placard à chaussures, en attendant l’été.

 

* Bonjour (Portugais).

 

 

 

Publié dans tendances

Commenter cet article

Andréa 05/08/2010 23:02


Escuzes me mon commentarie cette pour metre ici"en parlante des havaianas"j'ai ecris dans une outre cote!
Obrigada,pour les filles et obrigado por les hommes,c'est vraire!"a" femme et "o" homens,les terminaisons!feminin et masculins de une frase! Bonjour"Bom dia"Bonne apres midi"Boa Tarde" Bonsoir "Boa
Noite".


Pimprenelle la fée voyageuse 14/06/2009 23:55

OUPS !!! Et double OUPS ! Merci, effectivement, j'ai tout mélangé ;-))

lo 09/06/2009 15:12

Obrigada= merci (pour les filles; obrigado pour les garçons) en portugais et non bonjour ;)